L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne vote en faveur de la grève

(Sudbury – 18 septembre 2017)

L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) a obtenu un mandat de grève de la part de ses membres. Quatre-vingt-onze pour cent des membres qui ont participé au scrutin ont voté en faveur d’une grève dans l’éventualité où une nouvelle convention collective ne peut être conclue avec le conseil des gouverneurs de l’Université.

« Nous sommes très ravis de ce solide appui manifesté par nos membres, a déclaré Jim Ketchen, président de l’APPUL. Nous ne voulons pas déclencher une grève, mais nous le ferons si l’administration n’est pas disposée à négocier une convention collective équitable. Nous espérons que ce vote convaincra l’administration à s’intéresser sérieusement aux négociations pour parvenir à une entente. »

L’APPUL sera en position de déclencher une grève légale à compte de 12 h 01 le jeudi 28 septembre, et une date de grève sera annoncée prochainement. Le contrat précédent du syndicat a expiré le 30 juin.

« Depuis plus de 35 ans, l’APPUL et l’administration de l’université ont travaillé ensemble, par le biais de nos conventions collectives, afin d’offrir un enseignement positif et enrichissant à nos étudiants, a ajouté M. Ketchen. L’APPUL veut protéger le milieu d’apprentissage de la Laurentienne contre le recul proposé de nos droits acquis. »

Rapport du président

(Sudbury, 13 septembre 2017)

Chers / Chères collègues,

Si vous avez lu les bulletins que nous vous avons envoyés, vous savez que l’APPUL est en négociation avec l’administration de l’Université depuis plusieurs mois maintenant.

La prochaine semaine sera cruciale pour ce qui est d’exercer des pressions sur l’employeur et démontrer à l’administration que nous sommes déterminés à obtenir une entente équitable. Alors que nous continuons d’accroître nos efforts, la situation commencera à évoluer beaucoup plus rapidement et notre travail de négociation en vue de parvenir à une entente et à éviter une grève sera de plus en plus visible.

Ce jeudi, il y aura un barbecue de solidarité organisé par l’APPUL et les quatre principales associations des étudiants afin d’inciter les deux parties à conclure une nouvelle entente collective. Il est indispensable que le plus grand nombre de professeurs et professeures possible participent à cet événement. Le barbecue aura lieu dans l’Atrium ce jeudi 14 septembre de 11 h 00 à 13 h 30. Un déjeuner gratuit sera servi.

Le lendemain, soit le vendredi, il y aura une importante assemblée des membres. Lors de cette assemblée, nous tiendrons un vote pour déterminer si nous sommes prêts à déclencher une grève. Un vote en faveur d’une grève ne signifie pas qu’il y aura nécessairement une grève, mais si nous obtenons un vote de grève solide, cela démontrera à l’employeur que nous sommes prêts à débrayer s’il ne présente pas une offre équitable. Cette assemblée servira également de tribune où vous pourrez poser des questions et découvrir comment vous pouvez vous impliquer.

L’assemblée des membres aura lieu dans la salle W-132 de la Résidence Ouest le vendredi 15 septembre, à 13 h. Dans un courriel précédent (envoyé le 7 septembre), nous avons fourni des détails sur la participation par voie de téléconférence des membres du CEP, des membres du campus de Barrie et des membres en congé sabbatique. Veuillez communiquer avec nous si vous n’avez pas reçu ce courriel.

Tout au long de la semaine, Dan Scott et Robyn Gorham tenteront de recruter des bénévoles qui souhaitent participer aux piquets de grève. Ne soyez pas étonné(e) si vous êtes sollicité(e).

En terminant, notre priorité est de ne pas plier face aux concessions demandées par l’employeur, d’obtenir la meilleure entente qui soit pour nos membres et d’éviter une grève.
Si vous avez des questions ou des préoccupations, n’hésitez pas à me communiquer.

En toute solidarité,
Jim Ketchen

Le saviez-vous? L’APPUL prend l’initiative de poursuivre les négociations

(Sudbury – 12 septembre 2017) Comme nous vous l’avons déjà mentionné, nous éprouvons énormément de difficulté à inciter l’employeur à accepter de négocier, c’est-à-dire à se présenter à la table des négociations. Nous avons réussi à convaincre l’employeur de convenir de quelques dates de négociations grâce aux pressions accrues du public. Par conséquent, l’APPUL a pris l’initiative d’organiser des pourparlers de médiation prévus pour ce vendredi 15 septembre avec M. William Kaplan. Comme vous le savez sans doute, M. Kaplan a joué un rôle de premier plan dans le passé pour ce qui est d’aider les deux parties à s’entendre. Nous avons réservé la salle de réunion à l’hôtel ainsi que le temps de M. Kaplan et, surtout, nous avons invité l’employeur à se présenter à la table des négociations. Or, hier soir, le négociateur en chef de l’employeur nous a informés par courriel que l’employeur ne sera pas présent ce vendredi aux pourparlers, même s’il avait indiqué précédemment que l’administration était libre à cette date pour négocier. Malgré cette apparente indifférence de la part de l’administration, notre équipe demeure prête et disposée à négocier.

Le Comité de direction de l’APPUL

« La table est mise » – Barbecue de l’APPUL le 14 septembre, de 11 h 00 à 13 h 30

(Sudbury – 10 septembre 2017)

Chers/Chères collègues,

Ce message fait suite au courriel envoyé précédemment concernant le barbecue de l’APPUL et a pour but de vous informer que nous avons modifié quelque peu les plans pour le barbecue qui aura lieu le jeudi 14 septembre.

Au départ, nous avions l’intention d’inviter uniquement les membres de l’APPUL à cet événement. Toutefois, nous avons décidé de convier tous les étudiants et les professeurs de l’université à ce barbecue, qui a maintenant pour thème « La table est mise ». Les représentants des associations d’étudiants que nous avons rencontrés la semaine dernière nous ont gracieusement offert leur centre d’étudiants dans l’atrium afin de tenir cet événement conjoint étudiants-professeurs.

Nous distribuerons également de l’information au sujet des négociations en cours pour notre convention collective, notamment le fait que l’administration doit venir à la table, ainsi qu’une fiche d’information sous forme de foire aux questions pour les étudiants.

Le menu sera simplifié et consistera en des hot-dogs et hamburgers (et leurs équivalents végétariens/végétaliens), condiments, fudge et boissons froides.

Nous remercions tous les membres qui ont répondu à notre premier courriel, et nous espérons que vous comptez toujours venir au barbecue et remercier les étudiants de leur appui en ce moment crucial.

Le Comité de direction de l’APPUL

Assemblée extraordinaire des membres de l’APPUL sur le scrutin pour un mandat de grève, le vendredi 15 septembre

(Sudbury – 7 septembre 2017)

Chers/Chères collègues,

En guise de suivi à nos récents courriels et bulletins, je vous écris pour vous informer qu’il y aura une assemblée extraordinaire des membres de l’APPUL le vendredi 15 septembre 2017 dans la salle W-132 de la Résidence Ouest. L’assemblée commencera à 13 h. Nous vous présenterons une mise à jour complète sur les négociations et vous demanderons de voter sur la proposition suivante :

« Que le Comité de direction de l’APPUL soit autorisé de déclencher une grève dans l’éventualité où le Comité de direction conclut que les négociations avec le Conseil des gouverneurs de l’Université Laurentienne ont atteint une impasse. »

L’écart entre les deux parties demeure très important et nous ne sommes pas optimistes que cet écart puisse être comblé sans que nous exercions des moyens de pression par voie d’un mandat de grève très fort. Par conséquent, je vous encourage fortement à participer à l’assemblée qui se tiendra la semaine prochaine et à démontrer votre appui envers notre équipe de négociation en votant en faveur d’un mandat de grève.

La meilleure façon d’inciter l’employeur à poursuivre les négociations et à avoir des pourparlers significatifs et productifs, dans l’espoir d’éviter une grève, est de démontrer à l’employeur que vous êtes prêts à aller en grève pour protéger et améliorer vos droits reconnus dans la convention collective. Pour ce faire, il faut obtenir un vote solide en faveur d’un mandat de grève.

Le scrutin en personne commencera le jour de l’assemblée dans le bureau de l’APPUL de 10 h à 13 h ou dans la salle de réunion de 13 h 30 à 15 h 30. Le scrutin se poursuivra le lundi, de 9 h à 15 h, au bureau de l’APPUL.

Les membres du CEP, les membres du campus de Barrie et les membres en congé sabbatique ont le droit de voter en ligne. Vous devez envoyer un courriel à Niki à ncollette@lufappul.org pour indiquer votre désir de voter. Votre bulletin de vote vous sera ensuite envoyé par courriel. Le scrutin se poursuivra le lundi, de 9 h à 15 h, au bureau de l’APPUL.

Les membres du CEP, les membres du campus de Barrie et les membres en congé sabbatique peuvent participer à l’assemblée par voie de téléconférence. Vous devez obtenir un numéro d’identification personnel (NIP) pour accéder à la téléconférence. Veuillez envoyer un courriel à Niki à ncollette@lufappul.org ou téléphoner au bureau de l’APPUL (1-705-675-1151 poste 4290) pour obtenir votre NIP de quatre chiffres.

La marche à suivre pour les téléconférences Mercuri est la suivante :

Numéro de téléphone : 1-800-669-6180 [numéro de téléconférence Mercuri pour l’assemblée]
Entrez le code de participant : 150460
Entrez votre NIP : XXXX (code d’accès à 4 chiffres)

Vous rejoindrez alors la téléconférence.

Le Conseil d’administration de l’APPUL, le Comité de direction et moi espérons vous voir à l’assemblée.

En toute solidarité,

James Ketchen
Président

Le saviez-vous?

(Sudbury – 7 septembre 2017) L’équipe de négociation de l’APPUL a rencontré l’administration et une conciliatrice provinciale le mardi 5 septembre 2017. Cette réunion a encore une fois été marquée par l’intransigeance de l’administration, des tergiversations et des retards. À la fin de la journée, nous avons demandé un « rapport recommandant de ne pas constituer une commission de conciliation ». Dix-sept jours suivant le dépôt de ce rapport, nous serons en position de déclencher une grève légale. Les deux parties se sont également rencontrées le 6 septembre mais, à nouveau, les progrès ont été lents. Notre équipe se dit prête à participer à des réunions au cours de ce mois-ci, y compris les fins de semaines, mais l’administration n’a accepté de nous rencontrer que pendant cinq jours à la fin du mois.

La question suivante s’impose : L’administration souhaite-t-elle vraiment parvenir à une entente?

Le Comité de direction de l’APPUL

Le saviez-vous?

(Sudbury – 1 septembre 2017)

Chers membres,

Nous sommes conscients que plusieurs d’entre vous étaient en congé et occupés à autres choses. C’est pourquoi, au cours des prochains jours, nous vous enverrons des courriels afin de vous mettre à jour et de vous tenir au courant de la situation concernant les négociations de notre nouvelle convention collective.

D’abord, nous tenons à souligner que nous avons eu énormément de difficulté à organiser des rondes de négociations avec l’équipe de l’administration. L’employeur a recruté à contrat un négociateur en chef qui n’habite pas à Sudbury, qui connaît peu le contexte de la Laurentienne et qui dirige en même temps des négociations pour le compte d’autres universités. Lors des rencontres entre les deux parties, les progrès ont été d’une lenteur lamentable. L’employeur a refusé notre demande de recourir à un médiateur. L’APPUL a présenté une demande de conciliation auprès du ministère du Travail, et ce processus est prévu pour le 5 septembre.

Dans nos prochains courriels, nous vous donnerons plus de détails concernant les demandes de l’administration ainsi que les revendications que nous avons proposées.

Le comité de direction et l’équipe de négociation de l’APPUL

Barbecue de l’APPUL, le jeudi 14 septembre de 11 h 00 à 13 h 30

(Sudbury – 29 août 2017) Tous les membres sont invités au barbecue de l’APPUL qui aura lieu le jeudi 14 septembre de 11 h 00 à 13 h 30 sur la Place des fondateurs.Le repas comprendra votre choix de hot-dogs et hamburgers au bœuf, burgers aux haricots noirs, poitrines de poulet grillées, saucisses à l’ail et au miel, salade de chou, salade de pommes de terre, choucroute, brochettes de légumes marinés, salade Caesar, salade de pâtes, plateau de fruits frais, plateau de desserts, biscuits, condiments et boissons froides. Veuillez nous indiquer s’il y a une option végétalienne ou végétarienne que vous préféreriez.Cet événement est l’occasion idéale de déguster un bon repas, de retrouver vos amis et collègues, de rencontrer nos nouveaux membres et de vous entretenir avec les membres du conseil. Nous espérons que vous serez des nôtres! 

Le comité de direction de l’APPUL

Points saillants de notre offre de négociation et de l’offre de l’Administration de la Laurentienne

(SUDBURY – le 28 août 2017) Les négociations en vue d’une nouvelle convention collective sont en cours avec le Conseil des gouverneurs de l’Université Laurentienne. Vous trouverez ci-dessous une liste des points saillants de nos propositions par rapport à celles de l’Administration de la Laurentienne. Un représentant de l’APPUL prendra la parole lors de la « fête du Travail dans le parc » qui aura lieu le lundi 4 septembre. Cet événement est organisé par le Conseil du travail de Sudbury et du district qui célèbre son 60e anniversaire cette année.

 Notre offre

qui a été élaborée en tenant compte des résultats du sondage
et de vastes consultations auprès de nos membres

  •  Rétablit la collaboration entre les administrateurs supérieurs et les membres du corps professoral
  • Favorise un meilleur environnement de travail, y compris notre travail avec les étudiants
  • Maintient une charge de travail équitable et attrayante pour les membres du corps professoral actuels et futurs
    Encourage les travaux d’érudition et le développement professionnel
  • Appuie les chargés de cours et les membres ayant une nomination à durée limitée, les maîtres de conférences et les membres en congé de maternité et parental
  •  Protège la compétitivité des salaires et l’équité salariale


L’offre de l’Administration

  • Porte préjudice à la qualité de l’enseignement
    l’affectation de professeurs à la prestation de cours qui relèvent d’autres départements / des charges de travail modifiés tardivement et de manière arbitraire / un accès réduit aux congés sabbatiques
  • Diminue l’attrait de l’Université pour les futurs membres du corps professoral
    par suite d’une érosion sans précédent des droits de base des professeures et professeurs et d’une nouvelle réduction de la compétitivité des échelles salariales
  • Pénalise les membres du corps professoral
    en imposant des charges de travail punitives et de nouvelles pratiques disciplinaires injustes
  • Supprime les droits des membres à des congés
    en réduisant l’admissibilité à des congés parentaux et congés de maternité
  • Empoisonne les relations de travail
    par suite de mesures de gouvernance descendante et anti-collégiale qui font de la Laurentienne une université d’entreprise axée sur la gestion

Voir aussi notre dernier bulletin: bulletin-appul-aout-2017

L’APPUL dénonce la réduction de fonds pour la bibliothèque

(Sudbury — 28 juin 2017) L’APPUL est consternée par la réduction de fonds accordé à la bibliothèque dans le budget de l’Université qui a été approuvé par le Conseil des gouverneurs à sa réunion du 23 juin. « Aucuns nouveaux fonds dans le budget n’ont été affectés à la bibliothèque, a indiqué le président de l’APPUL, Jim Ketchen. Au contraire, la part de fonds pour la bibliothèque a baissé, ayant passé de 3,6 pour cent à 3,2 pour cent pour le prochain exercice financier. Cela place la bibliothèque de la Laurentienne bien en deçà de la moyenne de 4 pour cent du réseau universitaire de l’Ontario. »

La situation de la bibliothèque s’est affaiblie depuis 2014, lorsque la chute du dollar canadien sur les marchés des changes internationaux a provoqué une crise de financement. La plupart des abonnements de la bibliothèque doivent être payés en dollars américains. Cela a entraîné des compressions et des gels; l’achat de livres est à la baisse et plusieurs revues et bases de données ont dû être annulées.

« Pendant trois ans, l’Université a fait la sourde oreille, en dépit des doléances de la part des professeurs et des étudiants en vue de corriger cette situation désastreuse, a ajouté M. Ketchen. Maintenant, avec une hausse de 7 pour cent du budget réservé au matériel, l’administration prétend qu’elle règle la situation, mais cela se fait aux dépens du personnel. Ce n’est qu’une illusion, car l’administration ne fait que jongler avec les chiffres, créant de « nouveaux » fonds en soutirant des fonds d’autres budgets qui sont tout aussi essentiels. »

Selon l’enquête annuelle des universités canadiennes réalisée par le magazine Maclean’s, le financement pour les dépenses de la bibliothèque à la Laurentienne (y compris le personnel) est parmi le plus bas au pays. « Nous déplorons la négligence honteuse dont fait preuve l’administration à l’égard de la bibliothèque », a déclaré M. Ketchen.