Rassemblement et marche à l’appui des professeurs collégiaux en grève

(Sudbury – 7 novembre 2017)

Nous nous joindrons à nos collègues des collèges Boréal et Cambrian (section locale 673 et 655 du SEFPO) pour un rassemblement et une marche ce jeudi 9 novembre; nous marcherons du Centre commercial du Nouveau Sudbury jusqu’au bureau du député provincial Glenn Thibeault au 555 chemin Barry Downe. Nous nous rencontrerons à 10h30 au centre commercial devant le magasin Sears et nous marcherons jusqu’au bureau du député provincial où nous resterons environ une heure pour ensuite retourner au centre commercial à 12h30. Vous pouvez également vous joindre à nous au bureau de Glenn Thibeault à 11h.

Nous avons démontré notre appui envers les professeurs des collèges en manifestant avec eux sur le piquet de grève et en versant un don de 1 000 $ à chacune des sections locales pour chaque semaine de grève. Vous trouverez ci-annexé une photo du secrétaire-trésorier Jean-Charles Cachon qui remet notre premier chèque à David Fasciano, président de la section locale 673 du SEFPO (et membre chargé de cours de l’APPUL) le 24 octobre.

lufa_opseu24oct2017

Piquetage à l’appui des professeurs collégiaux en grève, 24 octobre 2017

(Sudbury, 20 octobre 2017)

Chers / Chères membres,

Nous vous invitons à vous joindre à nous le mardi 24 octobre sur les lignes de piquetage du Collège Boréal et du Collège Cambrian pour manifester notre appui à l’endroit de nos collègues. Comme vous le savez, ils sont en grève pour défendre bon nombre des mêmes principes et valeurs pour lesquels nous avons récemment fait la grève. Nous serons au Collège Boréal à compter de midi pour piqueter pendant un certain temps, puis nous irons ensuite piqueter au Collège Cambrian. Venez leur démontrer votre appui et votre solidarité!

En toute solidarité,
Le comité de direction de l’APPUL

L’Université Laurentienne et l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne ratifient une convention collective de trois ans

(SUDBURY – 10 octobre 2017)

L’Association des professeures et professeurs de L’Université Laurentienne (APPUL) et l’Université Laurentienne ont ratifié officiellement une nouvelle convention collective. Vendredi dernier, les membres de l’APUL ont voté en faveur (98 %) du prolongement de trois ans de la convention collective qui est arrivée à échéance le 30 juin. Aujourd’hui, le Conseil des gouverneurs de la Laurentienne a ratifié l’entente à l’unanimité.

« L’accord est une bonne nouvelle pour notre personnel et l’ensemble de notre collectivité universitaire, a dit le recteur et vice-chancelier par intérim, Pierre Zundel. Je tiens à remercier les équipes de négociation de l’UL et de l’APUL pour tous leurs efforts et leur collaboration. Cette entente donne à notre corps professoral la stabilité et les soutiens dont il a besoin pour continuer à offrir un enseignement de calibre mondial à notre population étudiante tout en assurant la solidité organisationnelle alors que nous peaufinons le Plan stratégique 2018-2023 de l’Université. »

Le prolongement de trois ans du contrat sera en vigueur jusqu’au 30 juin 2021. Les modalités de l’entente prévoient une augmentation salariale normative annuelle pour les membres de l’APUL et les deux parties s’engagent à entamer les discussions en matière de pension et d’équité dans la charge de travail.

« Je remercie les deux équipes de négociation qui ont travaillé si fort pour mener à bonne fin ce cycle de négociation assez ardu, a dit le président de l’APUL, Jim Ketchen. Nous croyons que le Conseil aussi bien que l’administration de la Laurentienne ont pris connaissance des préoccupations du corps professoral. L’entente fait valoir ces préoccupations, ce qui accorde à l’Université Laurentienne une position avantageuse allant de l’avant pour offrir un enseignement de qualité et poursuivre des recherches très importantes. »

L’Université Laurentienne et l’APUL tiennent à remercier les membres des équipes de négociation dirigées par Denis Hurtubise, pour l’APUL, et Geoff Tierney, pour l’Université Laurentienne, de leur dévouement et de leur engagement envers la conclusion d’une entente mutuellement avantageuse.

Les étudiants qui n’ont pas une semaine d’études prévue à l’horaire seront de retour en classe à compter de mercredi. Tous les autres étudiants reprendront les cours le lundi 16 octobre.

L’APUL représente 373 membres à plein temps et 304 membres à temps partiel du corps professoral de l’Université Laurentienne à Sudbury et à Barrie.

 

L’Université Laurentienne et L’Association des professeures de l’Université Laurentienne parviennent à un accord provisoire

(Sudbury – 5 octobre 2017)

L’Association des professeures et de professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) et l’Université Laurentienne sont ravis d’annoncer un accord provisoire qui mettra fin à la grève du corps professoral.

« Je suis ravi que les deux équipes de négociation aient conclu un accord qui répond aux besoins de notre corps professoral et de l’université », a déclaré le recteur et vice-chancelier intérimaire de l’Université Laurentienne, Pierre Zundel. « Maintenant, nous pouvons tous revenir à fournir une éducation de classe mondiale à nos étudiantes et nos étudiants. »

« Je suis fier de notre équipe et de ce que nous avons tous accompli », a ajouté le professeur Jim Ketchen, président de l’APPUL. « Ce n’était pas facile, mais les deux partis devraient être félicités pour avoir conclu cet accord ».

L’accord provisoire est sujet à un vote de ratification par les membres de l’APPUL et par le Conseil des gouverneurs de l’Université.

Les deux partis veilleront à ce que les votes de ratification se produisent le plus rapidement possible afin que le corps professoral et les étudiants puissent retourner dans la salle de classe.

L’APPUL et l’Université Laurentienne se sont engagés à travailler ensemble pour s’assurer que le retour en classe soit harmonieux.

Les cours reprendront le 16 octobre pour les étudiants ayant une semaine de lecture. Les cours à Barrie et en ligne se poursuivront mardi si le vote de ratification est positif. Plus de détails seront disponibles à laurentienne.ca.

Les termes de l’entente provisoire ne seront pas divulgués en ce moment.

Les pourparlers se poursuivent entre l’APPUL et l’Administration – 5 octobre 2017

(Sudbury – 5 octobre 2017)

L’APPUL accueille favorablement la poursuite des négociations avec l’Administration et espère qu’ils parviendront à une entente équitable qui bénéficiera à l’ensemble de la communauté universitaire, incluant les étudiants.

« Dès le début, notre volonté de parvenir à une entente a fait en sorte que nous n’avons jamais quitté la table de négociation », a indiqué le président de l’APPUL, Jim Ketchen, « nous sommes toujours disponibles et prêts à négocier ».

Ce matin, les grévistes au campus principal et à l’École d’architecture McEwan distribuent un document sur la vision positive et inclusive que propose l’APPUL. D’après Ketchen, c’est un message important pour les étudiants et le public : « Ces négociations sont importantes pour l’avenir de la Laurentienne. Après des années dédiées à la modernisation du campus, il est important de se consacrer à l’expérience pédagogique qui se déroule dans ces nouvelles salles de classe. »

Rassemblement à l’appui des professeurs et bibliothécaires de l’Université Laurentienne en grève – 6 octobre 2017

(Sudbury – 5 octobre 2017)

L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) accueillera des représentants des syndicats partout au Canada à un rassemblement qui aura lieu à l’entrée principale de l’université le vendredi 6 octobre à midi.

Les bibliothécaires et les professeurs en grève à l’Université Laurentienne verront leurs piquets de grève considérablement plus nombreux alors que les piquets volants des syndicats de professeurs Canadiens et plusieurs leaders syndicaux locaux et nationaux se joindront à eux, notamment : le Conseil du Travail de Sudbury, les collèges communautaires et des dirigeants syndicaux nationaux, notamment James Compton, président de l’Association Canadienne des Professeures et des professeurs d’Université (ACPPU) et Marie Clarke-Walker, Secrétaire et trésorière du Conseil du Travail du Canada (CTC).

Les membres de l’APPUL sont sur le piquet de grève depuis le 28 septembre. La convention collective précédente conclue entre le syndicat et le conseil des gouverneurs de l’université est échue depuis le 30 juin.

Les administrateurs de l’université demandent un recul des droits acquis, entre autres, exiger que les professeurs donnent des cours qui ne relèvent pas de leur domaine d’expertise et leur imposer des charges d’enseignement plus importantes.

L’APPUL est en grève afin :

• de préserver un environnement d’enseignement de qualité pour les étudiants en optimisant le temps que les professeurs leur consacrent et en engageant un dialogue quotidien avec eux pour favoriser l’acquisition de connaissances et la pensée critique
• de créer une expérience universitaire ouverte et transparente à la fois pour les étudiants et les professeurs

« Nos membres enseignent à la prochaine génération de citoyens et citoyennes, déclare M. Ketchen. Nous produisons de la recherche pour le secteur minier, l’environnement, la santé et la sécurité, ainsi que pour mieux planifier et gérer nos villes. Nous dirigeons également des programmes communautaires et jouons un rôle actif pour faire en sorte que Sudbury et le nord de l’Ontario soit un meilleur endroit où il fait
bon vivre. »

« Les promesses de soutien que nous avons reçues de la part du milieu des syndicats contribueront grandement à persuader l’administration de conclure une entente et de permettre à nos professeurs de reprendre leurs fonctions et de se concentrer sur ce qu’ils font de mieux, l’enseignement et la recherche », ajoute M. Ketchen

Nous vous invitons à venir appuyer les professeurs de la Laurentienne en participant au rassemblement ce vendredi. Et aidez-nous à protéger notre université en envoyant une lettre à l’administration de l’université, à bit.ly/lusolidarity

Des étudiants manifestent leur appui pour les professeurs et bibliothécaires en grève

(Sudbury – 3 octobre 2017)

Par une magnifique journée d’automne, des étudiants se sont rassemblés hier à l’entrée principale de l’Université pour manifester leur appui à l’endroit des professeurs et des bibliothécaires en grève. Cinquante étudiants (dont plusieurs du campus de Barrie) ont défilé à l’heure du midi en brandissant des pancartes et en entonnant des chants de solidarité. L’ambiance était optimiste et animée alors que les automobilistes klaxonnaient en passant devant le piquet de grève. Étaient également présents Gyllian Phillips, présidente de l’Union des associations des professeurs des universités de l’Ontario (UAPUO), et Mark Rosenfeld, directeur général de l’UAPUO. Entre-temps, à l’École d’architecture au centre-ville, trois étudiants ont manifesté leur soutien en dévoilant « La Griffe », une structure improvisée faite de morceaux de bois et de livres et ayant pour but de représenter l’administration de l’université.

letter-meme-1000-fr