L’APPUL ACCUEILLE FAVORABLEMENT LE SOUTIEN PROVINCIAL MALGRÉ L’INCERTITUDE

SUDBURY, le 16 décembre 2021


L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne, ainsi que toute la communauté
laurentienne, poussent un soupir de soulagement maintenant que le gouvernement de l’Ontario a annoncé
qu’il fournira enfin un appui financier, indispensable pour assurer l’avenir de l’Université Laurentienne.


Au cours des 11 derniers mois, plus de 100 postes de professeurs ont été supprimés, de nombreux postes de
membres du personnel ont été supprimés, 69 programmes ont été fermés, les étudiants ont été abandonnés
et le campus a été décimé. Bien que bien accueillie, cette aide survient près d’un an après que l’Université
Laurentienne a déposé une demande de protection judiciaire en vertu de la Loi sur les arrangements avec les
créanciers des compagnies.


« Nous avons toujours soutenu que l’utilisation de la LACC était inappropriée et que le gouvernement de
l’Ontario devait faire preuve de leadership et faire partie de la solution », a déclaré la directrice générale de
LUFA, Linda St-Pierre. « En raison de leur refus d’agir plus tôt, de nombreux membres du corps professoral et
leurs familles ont été contraints de suivre le processus de réclamation, ce qui ne leur laisse que quelques
sous sur chaque dollar, une fois le processus terminé. »


LUFA accueille favorablement les changements nécessaires à la composition du conseil d’administration de
la Laurentienne. L’approche secrète et non consultative de l’administration universitaire a mené à la
situation actuelle. Bien qu’un changement au niveau des membres du Conseil puisse aider à amener certains
changements nécessaires, il faut un engagement à abolir la culture du secret qui a prévalu pendant trop
longtemps. La communauté laurentienne doit être au coeur de l’élaboration de la vision et du mandat d’une
Université Laurentienne forte et durable.


« Malgré les défis constants, les membres du corps professoral restent engagés et passionnés par la
prestation d’une éducation postsecondaire de qualité pour la communauté du Grand Sudbury – et au-delà », a
ajouté Linda St-Pierre. « Nous comprenons et partageons la frustration de la communauté envers
l’administration de la Laurentienne, mais nous avons bon espoir que, si une approche inclusive est adoptée,
nous pouvons peut-être encore bâtir ensemble un avenir meilleur », a-t-elle conclu.


—30—


L’APPUL a été fondée en 1979 et, avant les procédures de la LACC, représentait plus de 400 professeurs à
temps plein et 300 professeurs à temps partiel à l’Université Laurentienne, à l’Université de Sudbury, à
l’Université Huntington et à l’Université Thorneloe. Aujourd’hui, l’APPUL représente environ 250 professeurs à
temps plein et 200 professeurs à temps partiel à l’Université Laurentienne.

Pour en savoir plus sur l’APPUL
visitez lufappul.ca
Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue, contactez :
Linda St-Pierre, Directrice exécutive de l’APPUL, au 705-626-4252 ou lstpierre@lufappul.org